In bed with Chacha – L’amour en conscience

In bed with Chacha – L’amour en conscience


Notre relation au sexe est vraiment unique et personnelle.

J’avoue, avoir encore du mal à  exprimer clairement ce que je ressens et comment j’aime vivre ma sexualité.

Pour moi il était (et ça l’est toujours) important de connaître l’autre, de me sentir séduite, qu’on me fasse la cour … bref j’y mettais tous les mots et toutes les images du romantisme, car ce sont les seuls mots qui sont accessibles à la grande majorité et j’avais vraiment du mal à décrire mon ressenti. Je m’exprimais à travers des expressions comme  « se connecter à l’autre », «  s’offrir l’un et l’autre » …

Du coup, j’avais (et j’ai encore) cette étiquette de fleur bleue, de romantique … et je l’assume maintenant car cela me transporte dans une telle légèreté que je ne pourrais vivre sans. Mais à certains moments, parce que je planais facilement et rapidement dans l’amour quand on parlait de sexe, c’était difficile et frustrant pour moi de ne pas me faire comprendre. Pour moi les deux ne sont pas dissociables.

Et puis un jour je suis allée à une conférence de Sylvie Bérubé à Caen, et là j’ai enfin entendu les mots qui décrivaient mes ressentis. Enfin quelqu’un qui parle comme moi, qui vit sa sexualité comme moi et qui va même encore plus loin en évoquant les notions de féminin sacré et de masculin sacré. Merci !  je ne suis pas une extraterrestre romantico-has been.

J’ai l’impression qu’il y a trois mondes au niveau du sexe :

1-un monde où le corps est nourri et donc dans lequel on a des relations sexuelles avec des partenaires sans y mettre une notion d’amour

2- un monde où l’on est amoureux de son partenaire, où l’on fait l’amour parce qu’on aime l’aime et là on nourrit le corps et le coeur.

3- et un monde où ce sont l’âme et tous les corps énergétiques qui sont nourris.

Mais dans notre éducation, notre société occidentale, on ne nous informe pas de cette dimension. Ce qui fait que l’on ne comprend pas comment on fonctionne, que les  choses peuvent être différentes, car le monde que l’on nous montre c’est celui de la satisfaction des corps physiques, une sorte de « consommation sans état d’âme » ou en tout cas faire l’amour sans conscientiser ce qu’est l’Amour.

Alors petite précision : je ne porte aucun jugement sur la façon dont les autres vivent leur vie sexuelle, chacun fait ce qu’il veut, comme il veut. J’essaie juste de faire part de ma vision des choses.

J’ai vraiment l’impression qu’il faut aller réveiller quelque chose en soi qui sommeille depuis longtemps (et qui est partie intégrante de toutes les femmes et de tous les hommes), mais comme on ne sait pas qu’elle existe, et bien on l’ignore.

Le corps est précieux. Le corps est énergie.

Quand on considère le corps à un niveau supérieur que le simple constat que c’est un ensemble de muscles, de liquides, de chair, de peau … on sent qu’on touche à une dimension autre. Plus fine, plus subtile. Dans les techniques de bien-être et de soins orientaux, on aborde rapidement les différents corps énergétiques qui nous constituent, comme différentes enveloppes que nous avons tous.

corps-energetiques-ofessens

Source : ofessens

Quand on conscientise cela, que l’on ressent les choses, qu’on s’intériorise vraiment, on ne peut que se transporter dans un autre monde, s’ouvrir à une vision différente et s’ouvrir à l’autre d’une façon toute nouvelle. Par conséquent, pour moi il y a forcément une notion de connexion avec son/sa partenaire.

Je vous laisse regarder un court extrait de La prophétie des Andes, sur les énergies (supers film et livre que je vous recommande)

Regarder l’extrait de la Prophétie des Andes

Alors je ne dis pas que le sexe pour les plaisirs du corps est mauvais, bien au contraire, il est  nécessaire au bien-être du corps physique. On peut vivre de très bons moments, pas de souci. Seulement, voir les choses d’un autre angle, et envisager que nous sommes encore plus que cela, je trouve ça fabuleux.

Alors, pour les sceptiques, je ne peux pas vous prouver par A+B que nous sommes composés de corps énergétiques plus fins que le corps physique visible à l’œil nu, parce que, un, je ne saurais pas techniquement vous le faire voir, et deux, parce que cela demande aussi une ouverture d’esprit… et trois, c’est un ressenti personnel. Mais bon soyons honnête… beaucoup de gens refusent de croire en quelque chose qu’ils ne voient pas, prenant cela pour de la sorcellerie. Mais bon quand ces personnes ont bien mal quelque part et que les médicaments ne font plus rien (parce que oui la médecine a encore des limites et avance grâce à l’ouverture d’esprit de l’être humain)… beaucoup se tournent vers les magnétiseurs, les rebouteux, en se disant : perdu pour perdu, autant tenter ma chance ! Et que font les magnétiseurs ? Ils manipulent vos énergies, celles que vous ne voyez pas. Voilà ! 😉

Alors, qu’est-ce que c’est que faire l’amour en conscience ?

Tout cette introduction perso pour vous présenter l’article de Benjamin Torre (et je suis contente que ce soit un homme qui l’ait écrit) sur l’amour en pleine conscience, le slow-sex, ou comment faire taire l’ego et ses envies de performances pour être tout simplement dans le présent et la connexion à l’autre.

Bonne lecture !

Lire l’article de Benjamin Torre sur l’amour en pleine conscience

Si certaines personnes sont intéressées pour approfondir le sujet, il y a plusieurs personnes sur Caen et alentour qui informent sur les notions de féminin et masculin sacré, sous forme de conférence mais aussi d’atelier. N’hésitez pas à demander je vous donnerai les contacts ou si elles lisent mon article, elles peuvent se présenter dans les commentaires.

Il est 1 commentaire

Ajoutez votre commentaire